Les Frères Sisters - la critique du film

Le 19 septembre 2018

Un grand et beau western, à la fois tendre et brutal, qui donne une certaine image de l’Amérique : celle d’une nation d’enfants perdus, cupides et incapables d’appréhender les conséquences de leurs entreprises.

Galerie Photos

Vos avis

  • 1er octobre 2018, par Samfichier

    Je ne comprends pas la note pour ce film. Je l’ai vu avec un collègue qui aime "tous les films" même ceux que je trouve ennuyeux et là, lui-même le trouve "pas terrible".
    Moi j’ai passé deux heures à m’ennuyer comme un rat mort ; le scénario écris sur un ticket de métro étiré à 1km, pas de rebondissements, aucune intelligence dans le scénario et la réalisation. Un navet comme un réalisateur français sais en faire.
    Il n’y a que l’excellent jeu des acteurs, les beaux paysages et les beaux travelling qui sauvent un peu le film et encore je suis gentil et il fallait trouver un truc positif.

  • 11 octobre 2018, par cherjohn

    Vu ce film hier soir le 10-10.
    Eh bien moi aussi je me suis ennuyé.
    Les 3/4 du film se passent à cheval en 2 groupes de personnages.
    Chacun se raconte. C’est plan-plan au possible.
    Histoire assez nulle.

    A la fin c’est la rédemption des tueurs (les frères), mais peut-on excuser des tueurs ?

    C’est un film linéaire, sans surprise, pour qui veut s’endormir.

    L’image est filtrée par une couleur tendance sépia qui dénature la beauté des paysages.

    On dirait qu’Audiard n’a pas été à l’école de Sergio Leone, le maître du genre Western.

  • 29 octobre 2018, par birulune

    La vache ! Vous êtes dur les gars ! J’ai adoré. Un western à l’envers :les cowboys mercenaires se livrent tel quel, avec leur félure (la paternité en prend un sacré coup comme d’habitude mais c’est pas gênant) et comme toujours dans ce type de film c’est l’association la clé, mais sans la trahison, c’est la grande nouveauté du film, Leone a élimé le thème en même temps qu’il créait le thème fétiche de ses films et voir enfin un western où on s’enBIP pas mais où l’on cherche le bonheur pour tous... Bonne histoire, incroyable, et si on regarde bien un grand film mythique du maître, le Bon la Brute et le Truand, c’est Tuco le vrai héros, au final, le truand mytho qui est le seul personnage développé dans le film !
    Comme les frères sisters, l’enfance et le rapport à l’autre sont la clé de voûte de scènes d’action particulièrement bien amenées, mais sans la guerre, et la course à l’or, le grand sujet des deux films, se fait en amont chez Audiard.

  • 19 janvier, par unrgen pikendorf

    Je viens de le visionner, quelle déception, moi qui m’attendais à un récit palpitant ! je rejoins les avis précédents,Audiard à loupé quelque chose, sans parler de l’utopie d’un monde merveilleux conté par Herman...
    Là ou la ballade de buster Scruggs des frères Coen et une superbe réussite, magnifiques images et paysages de l’ouest Américain, les frères Sisters sans être un mauvais film est décevant.

    Par contre la réalité historique ainsi que les costumes sont parfaitement retranscrits, en 1951 les révolvers n’avaient pas de cartouche à douille, on le voit lorsque Élie recharge les révolvers, poudre noire,balle et suif pour empêcher la balle de tomber.
    les fusillades avec effets pyrotechnique (poudre noire qui s’enflamme au départ du coup) sont réalistes elles aussi.

    Un 6/10 pour moi

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?