Critique

LIVRE

Les yeux bleus de Mistassini - Jacques Poulin - critique livre

Ecrire, c’est mourir un peu...

Le 18 juin 2003

Le Québecois Jacques Poulin signe un roman remarquable sur le métier d’écrivain et l’amour des mots.

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?