Critique

LIVRE

Nafar – la critique du livre

Nos repères de la rentrée littéraire

Le 15 septembre 2019

Roman d’exil et de d’espoir, Nafar est celui qui n’existe pas, un étranger, un sans-droit. Ni ici chez lui, ni là-bas, Nafar est un mouvement, un migrant. Premier roman bouleversant, éternellement entre deux rives, Nafar est sur celle du fleuve Meriç qui sépare l’Europe de l’Orient, entre désir de départ et peur de l’avenir.

Galerie photos

Copyright Liana Levi, 2019
spip-slider

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?