Orange mécanique - la critique

Goûtez au fruit défendu - Hommage à l’affichiste Bill Gold (1921-2018)

Le 21 mai 2018

Dérangeant, corrosif et violemment subversif, ce monument du cinéma des années 70 garde encore aujourd’hui son parfum de scandale grâce à un enchaînement ininterrompu de scènes cultes. A ne pas mettre devant tous les yeux.

Galerie photos

Vos avis

  • 21 avril 2011, par Sébastien Schreurs

    Mon premier choc cinématographique d’adolescent (découvert en "cachette" vidéo). Et surtout la révélation d’un cinéaste de génie... Que du bonheur !

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?