Pompéi en 3D - la critique du film

Les feux de l’amour

Le 19 février 2014

Parfois difficile à défendre, le film catastrophe de Paul Anderson souffle le vide artistique sur la cité de Pompéi, mais avec un goût certain pour le spectacle et une générosité qui satisfera le grand public.

Galerie Photos

Vos avis

  • 25 février 2014, par vanhzexen

    Le choix du réalisateur de privilégier l’histoire des personnages au détriment d’un film catastrophe pur et dur est à mon sens une regrettable erreur.
    Aujourd’hui je le sais Paul W.S. Anderson, que j’apprécie énormément comme réalisateur, n’a absolument pas la fibre émotionnelle et n’arrive jamais à donner corps à ses histoires.
    Mais là où il exulte littéralement de talent c’est dans sa réalisation virtuose et ses cadrages cinématographiques.
    "Pompeii" en est une nouvelle fois la triste et fabuleuse preuve. Son histoire d’amour, comme son histoire de vengeance sont glaciales au point de tirer le désintérêt sur l’intégralité des enjeux et des péripéties.
    Mais les scènes de destructions, le tsunami, les terres qui s’effondrent, les eruptions... brefs tout ce qui concerne de près ou de loin le Vésuve est fabuleux.
    Pour le coup c’est en 3D qu’il faut voir ces scènes magnifiques tant les effets spéciaux apportent un réalisme renversant...
    Je vous le dit tout court... c’est bien le volcan le véritable héros de ce film et Anderson lui offre la vie !

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?