The disaster artist - la critique d’un film

Un fan-film de luxe en hommage à l’indéfendable

Le 4 mars 2018

Au delà de l’incroyable transformation de James Franco en Tommy Wiseau, il n’est pas sûr que les fans d’un film aussi anti-conformiste que The Room apprécient de le voir se faire réapproprier par ce que le cinéma américain a de plus mainstream.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?