Critique

CINÉMA

Apocalypse now - la critique

Les Palmes d’or

Le 10 mai 2003

Le Coppola le plus dérangé d’une filmographie prestigieuse.

  • minime 25 janvier 2006
    Apocalypse now - la critique

    Film envoûtant, grâce à sa photographie, grâce à son scénario, grâce à sa réalisation, grâce à son interprétation habitée (ah Marlon Brando !), grâce à sa bande son (de Wagner aux Doors en passant par les Rolling Stones), « Apocalypse Now » nous entraîne dans une remontée de fleuve pas comme les autres, où chaque étape est une séquence d’anthologie. On comprend mieux l’absurdité de la guerre quand on voit des GI tirer sur les occupants d’un bateau voulant cacher un chien, quand on découvre un lieutenant-colonel (et surfeur) qui balance du napalm sur fond de chevauchée des Walkyries, quand on sent Martin Sheen basculer entre réalité et folie dans sa traque de Marlon Brando/ Kurtz et surtout dans sa quête initiatique de soi, quand on aperçoit Brando entre deux raies de lumières distiller sa folie, celle d’un colonel dont la guerre a fait perdre les repères et l’humanité.

    Apocalypse Now est un film qui prend à la gorge jusqu’à la nausée, où l’on abat un homme comme on accomplit un rite sacrificiel. C’est un film nécessaire.

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?