Critique

CINÉMA

Arnaque à la carte - la critique

Le 11 juin 2014

Comme ces actrices en fin de route qui se lézardent sous le botox, le road-movie de Seth Gordon planque ses vieilles formules sous un nouveau prétexte. Et comme les premières, il ne fait illusion qu’à 150 mètres. Chronique d’un rejet de greffe.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?