Blue Holocaust (Buio Omega) - la critique du film

Hardgore

Le 10 août 2018

L’un des films les plus vomitifs de Joe D’Amato est aussi l’un de ses plus aboutis.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?