Viol sous les tropiques / Emanuelle et les derniers cannibales - la critique

La chair est triste, hélas

Le 22 octobre 2017

Un film gore et érotique à la fois. Proposition alléchante, mais la promesse d’un bon moment n’est jamais tenue dans ce pur produit d’exploitation très maladroit.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?