Cannes 2018 : Solo, a Star Wars Story - la critique du film

Les gens sont prévisibles

Le 22 mai 2018

Et voilà, ça ne fait désormais plus aucun doute : les pontes de Disney n’aiment pas le personnage de Han Solo ! Comment expliquer autrement qu’ils aient réussi à le tuer deux fois en trois ans ?

Galerie Photos

Vos avis

  • 5 juin, par birulune

    Waouh. Assassine la critique ! Le film casse pas des briques mais c’est quand même mieux que les épisodes 1,2 et 3. Enfin je crois
    On ne s’attend plus au film de l’année. La magie est passée. Des moments agréables mais jamais de grandeur ni de grand sentiments à part la scène d’ouverture. Harrelson remplit le cahier des charges. Quant à Solo il est effectivement interchangeable. Une idée juste comme ça : pourquoi n’ont-ils pas utilisé la même technique que Tron Legacy pour rajeunir Ford parce que là ça aurait été un must.

  • 5 juin, par Julien Dugois

    Je ne peux pas laisser passer l’idée que ce film soit supérieur aux épisodes de la prélogie. Même si ils ont leurs défauts (entre Jar Jar Binks et des incrustations sur fond verts qui ont mal vieillis), ils sont porteurs de toute une réflexion politique et religieuse fascinante. Imaginer que les jedis comme une simple institution politique qui a, à ce point perdu la foi en la Force que son recrutement se fait par une prise de sang, pose des questions profondes sur la légitimité de sa défaite face à un "coté obscur" qui, à l’inverse, repose sur une croyance mystique très forte. Ça remet en cause tout l’imaginaire manichéen que l’on a longtemps reproché à Lucas pour ses trois films initiaux. C’est exactement ce genre d’idée intelligente que ce Solo insipide n’a pas.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?