Certains l’aiment chaud - la critique du film

Wilder is perfect

Le 2 janvier 2019

Cela s’appelle l’art de la chute : "nobody’s perfect", entend-on à la fin de Certains l’aiment chaud, de Billy Wilder, une comédie parfaite. A tous points de vue.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?