Come as you are - la critique du film

Les jolies colonies de vacances

Le 15 juillet 2018

Desiree Akhavan a trouvé un sujet troublant : les centres dans lesquels les jeunes homosexuels américains apprennent à "rentrer dans l’ordre". Pourtant son film n’ose jamais pointer du doigt le caractère déshumanisant de ces lieux, symboles d’un puritanisme abject.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?