Critique

LIVRE

Ecole, terrain miné - Carole Diamant

Le désarroi du professeur Diamant

Le 29 mars 2005

L’art et la manière de transmettre un savoir qui semble être remis en cause par certains élèves tiraillés entre diverses cultures et influences.

  • kb91 25 janvier 2006
    Ecole, terrain miné - Carole Diamant

    Avant les émeutes de la fin d’année 2005, Carole Diamant, enseignante à Saint-Ouen avait décrit les difficultés de l’enseignement dans une zone d’éducation prioritaire En exposant son cheminement personnel, de l’Afrique à la région parisienne, elle montre une constante : son engagement sincère à apprendre à ses élèves. Enseignante en philosophie, discipline du questionnement, c’est une observatrice privilégiée de sa banlieue.

    Le constat de Carole Diamant : les tensions entre les communautés, les violences, les remises en cause de l’enseignement rationnel (par exemple, le darwinisme) sont monnaie courante.
    Elle évoque une anecdote particulièrement révélatrice où une parente d’élève, admiratrice de son enseignement, lance une pique antisémite devant elle... sans savoir que la prof de philo est juive.

    Le combat de Carole Diamant est là, dans le combat contre l’ignorance, qui commence par la compréhension de l’autre. Elle n’hésite pas à monter au front et elle montre par l’exemple les failles d’un système qui se craquelle.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.