Ernest et Célestine : critique du film d’animation français nominé aux Oscars

L’ours à qui tu souris

Le 16 janvier 2014

Une petite merveille de poésie, dopée par des dessins de toute beauté et un message de tolérance qui fait chaud au cœur. Les parents y prendront aussi du plaisir.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?