Critique

CINÉMA

Golden Door - Emanuele Crialese - critique

Le 2 mars 2021

Une famille sicilienne du début du vingtième siècle quitte tout pour tenter sa chance en Amérique. Un film poétique, pourtant traversé par un réalisme cru.

Galerie photos

  • Grim Fandango 15 mars 2007
    Golden Door - Emanuele Crialese - critique

    J’ai eu la chance de voir ce film en avant-première et je conseil à tout le monde d’aller le voir lorsqu’il sera sorti !
    Après le magnifique Respiro, le réalisateur italien Emanuele Crialese confirme ici son talent dans un film plus ambitieux, une super fresque épique sur l’imigration italienne vers les USA au début du 20ème siècle.
    Visuellement on est subjugué par les plans magnifiques, superbement éclairés, où les personnages ressortent comme les sujets d’un tableau. Aussi à l’aise dans la campagne sicilienne que dans le bateau qui mène ses héros vers le "Nouveau Monde", Crialese réussit à nous faire rentrer dans son univers visuel pour mieux nous laisser entrainer dans son histoire et son message.
    Une histoire épique, un drame famillial et cuturel, digne de films tel qu’America America d’Elia Kazan, de Bertolucci ou encore de Luchino Visconti.
    Un message puissant sur l’intégration et la mixité, mettant en avant la différence plutôt que le conformise.
    Un film beau à tous les niveaux, qui prouve que le cinéma italien est loin d’être mort !

  • esdez 25 mars 2007
    Golden Door - Emanuele Crialese - critique

    Ce film est un pur joyau extirpé des tripes d’un AUTEUR.Sa livraison précédente nous donnait à voir et à sentir l’attachement viscéral entre les êtres, leurs terres et racines et les rites et croyances induites de leur "association" . Ce premier traitement est repris dans cet opus avec des moyens plus importants et une vision plus générale et plus ambitieuse qui réussi à nous faire toucher du doigt ce que peut représenter les racines humaines et leur implantation dans la nature, si bien qu’il réussi à l’aune de son personnage principal à nous enterrer avec lui et de la sentir cette "terre".Cet arrachement très "humain" est ensuite confronté au leurre des sociétés dites organisées selon des codes qui n’ont plus rien à voir avec l’homme sa nature profonde. L’auteur nous y conduit tout droit et nous livre avec majesté toute la beauté du "nouveau monde". Un film manifeste à destination du mondialisme ambiant qui nous plonge dans un monde déshumanisé ou nous sommes tous des migrants. Merci Monsieur CRIALESE ;

  • lamazelle 4 avril 2007
    Golden Door - Emanuele Crialese - critique

    Je ne peux qu’être d’accord avec la critique d’Esdez sur ce film ! L’immigration, un sujet universel qui me ramène à un très dur reportage de Thalassa vu ces jours-ci : des gens qui fuient la misère de leur pays et risquent leur vie sur des bateaux surchargés ! On les balance par dessus bords au gré des peurs ou des délires des passeurs ! Le cinéma, à travers "Golden Door", nous donne à voir des évènements du passé. Mais à travers sa qualité créatrice il nous interpelle sur les drames du présent magistralement !

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.