Critique

CINÉMA

Green zone - la critique

Le 15 septembre 2014

Galerie Photos

  • Norman06 18 avril 2010
    Green zone - la critique

    Paul Greengrass est, depuis Bloody sunday, un maître du cinéma d’action à portée politique. Bien plus que Démineurs, c’est un modèle du genre, avec un montage époustouflant.

  • Frédéric de Vençay 6 mai 2010
    Green zone - la critique

    Paul Greengrass a imprimé sa marque sur le cinéma d’action avec "La vengeance dans la peau", assurément le meilleur volet de la saga Jason Bourne (et sans doute l’un des plus grands films d’action des années 2000). Sa caméra-guérilla, son montage épileptique et la portée politique de ses films ont fait des émules depuis. Pas étonnant alors que le cinéaste s’attache au film de guerre, et plus particulièrement au bourbier irakien. S’il ne révolutionne rien (et surtout pas le style de Greengrass), "Green Zone" est une nouvelle bombe où les enjeux politiques se fondent parfaitement dans un récit-course contre la montre, qui explose et redéfinit les canons du suspense hollywoodien. Enthousiasmant.

  • ’Boo’Radley 13 mai 2010
    Green zone - la critique

    En bon artisan du thriller terrorisant, Paul Greengrass utilise au mieux les vieilles bonnes ficelles du scénario : le procédé fonctionne de bout en bout avec rondeur et efficacité. Mais sans le morceau de bravoure qui aurait donné au film une longévité supérieure à sa projection.

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?