Critique

CINÉMA

Harakiri - la critique + test blu-ray

Le 21 mai 2012

Galerie Photos

  • Frédéric de Vençay 10 juin 2012
    Harakiri - la critique + test blu-ray

    Découvert dans cette fameuse copie restaurée, qui restitue au mieux les superbes contrastes entre ombre et lumière et la sueur collant au front des rônins. Kobayashi signait là un sommet de tension dramatique doublé d’un anti-film de combat en huis-clos (à l’exception de flashs-back flamboyants et d’un final sacrificiel gigantesque). La construction gigogne, en allers-retours tortueux et sophistiqués, lui permet de faire cohabiter plusieurs genres : suspense, mélodrame, chronique naturaliste, film de sabre, brûlot politique... Remontant aux sources du chanbara (le théâtre japonais), "Harakiri" met au jour le jeu de masques de ses personnages, cachés derrière la "façade" de leur bonne conscience et de leur code d’honneur, dont le héros dénonce l’hypocrisie et l’inhumanité - encore reflété par le décor, tout en portes lisses et coulissantes, parcouru par les cadres précis de Kobayashi. Un décor trop propre sur lui, bientôt souillé par le sang et la violence, notamment lors d’une scène initiale de seppuku (avec un sabre en bois !) absolument éprouvante. Politique, esthétique et magnétique, notamment par la présence de son acteur principal, le très charismatique Tatsuya Nakadai.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?