Critique

CINÉMA

High Rise - la critique du film

Le plus dure n’est pas la chute mais l’atterrissage

Le 29 mars 2016

Adaptation fidèle et très attendue du livre culte de J.G.Ballard, High Rise nous invite dans son univers oppressant et rétrofuturiste. Un trip anti-conventionnel, violent et poétique.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
8 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?