Critique

CINÉMA

Hobo with a shotgun - la critique

Le 13 septembre 2013

Galerie Photos

  • birulune 12 octobre 2017
    Hobo with a shotgun - la critique

    Le film ne fait pas bidon et c’est rare pour un bijou d’un tel tonneau:trouver la juste mesure entre le grotesque et le fendar. Jouissif. J’ai adoré. Tout le monde est affreux sale et méchant dans cet univers parallèle qui fait penser a Street Trash, le scénario en plus. Le gore est toujours justifié par une caricature de la société de consommation qui jette aux ordures ceux qui n’ont pas trouvé leur place. La barrière est mince entre les scums et le reste de cette ville parfois mais c’est bon de retrouver ce coté pur et dur. Un " vigilant" comme on les aimait. Épuré. Avec des tirades puissantes par la simplicité de leurs contenus ( celle de l’ours et plus tard dans le film celle devant les lits de nouveaux nés) on touche à la perfection dans cet ode revanchard au grand n’importe quoi:pas de plans nichons et pas de pleurnicheries et l’acteur principal est un vrai cas de conscience:on l’avait oublié si longtemps que de le revoir faire une telle performance augmente encore plus le sentiment de nostalgie.
    J’ai retrouvé mes 16 ans pendant une heure. Respect.

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?