Critique

CINÉMA

L’attente - la critique du film

Le jeu pervers du déni

Le 16 décembre 2015

Une histoire sur l’espoir et le déni, librement inspirée de la tragédie en trois actes de La vie que je t’ai donnée de Luigi Pirandello, avec Juliette Binoche et Lou de Laâge, magnifiques au cœur d’un premier film italien à la réalisation épatante.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?