Critique

CINÉMA

L’histoire du chameau qui pleure

Camel light

Le 27 décembre 2006

Un bébé chameau craquant et quelques jolies bouffées de poésie.

  • 14 octobre 2004
    L’histoire du chameau qui pleure

    C’est avec un plaisir infini et ému que j’ai pu retrouver ainsi l’âme si humaine des Mongols découverte en août 2004 à l’occasion d’un périple qui s’est vite transformé en coup de coeur.Assurément ce peuple est différent et grandiose.
    Bayerla.
    Christine N.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?