Critique

CINÉMA

L’homme de Londres - la critique

Il était une fois la révolution

Le 4 mai 2011

Que ceux qui ont sifflé Béla Tarr lors de la projection cannoise (et ils étaient
nombreux) se rassurent : il ne les aime pas non plus.

Galerie photos

  • Norman06 29 avril 2009
    L’homme de Londres - la critique

    Cette adaptation de Simenon, essentiellement composée de plans séquences interminables et de longs travellings, a certes une cohérence stylistique et reste fidèle à l’univers sombre et morbide de l’écrivain. Fallait-il pour autant présenter une telle vision glauque, et infliger ce hiératisme glacial ? On sauvera un beau plan de larmes féminines et le jeu sensible de Tilda Swinton, doublée en hongrois. Ce cinéma faussement moderne (n’est pas Angelopoulos qui veut) tient cependant davantage du pensum que de la création. Il a mis près de deux à sortir en salles. Vous voilà prévenus...

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?