La métamorphose des cloportes - la critique

Pour cent briques... t’as cinq ans !

Le 25 octobre 2012

Des monstres sacrés portés par les savoureuses répliques d’Audiard. Voilà comment l’on peut résumer ce polar bien français qui souffre toutefois d’une réalisation impersonnelle.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?