Critique

CINÉMA

Le complexe du castor - la critique

Le 3 avril 2018

Galerie Photos

  • Frédéric de Vençay 25 juin 2011
    Le complexe du castor - la critique

    Film très curieux, sonnant le demi-retour en grâce de Mel Gibson, absent des bons plateaux de cinéma depuis le "Signes" de Shyamalan. Traits creusés, visage ravagé et oeil désespéré, Gibson est marquant dans ce rôle taillé pour lui. Biographie déguisée des déboires de l’acteur, "The Beaver" parvient à nous toucher malgré des défauts criants et un sentimentalisme à l’américaine un brin encombrant. L’intrigue secondaire, sondant les névroses adolescentes du fiston, est presque aussi réussie que celle d’"American Beauty".

  • Jujulcactus 30 juillet 2011
    Le complexe du castor - la critique

    Jodie Foster réalise avec son « complexe du castor » un troisième film singulier au ton assez particulier. Le scénario est intéressant bien que convenu et peu crédible au départ, il gagne en intensité et vraisemblance dans sa deuxième partie. Le parti pris de forcer le trait de l’émotion d’un bout à l’autre est discutable mais porte ses fruits grâce à quelques scènes (très) fortes et touchantes sur la fin. Si la réalisatrice nous conclue son film de très belle manière, le reste est assez poussif et ne m’a pas vraiment convaincu. Ce qui m’a le plus dérangé c’est l’aspect trop écrit de ce film, les dialogues sont trop fabriqués pour être réels, il y a un manque cruel de spontanéité et de naturel, la réalisatrice veut trop souvent insuffler sa petite morale. Il en est de même pour la place de la musique, trop redondante, et tout ça donne au film un rythme lancinant pendant plus d’une heure... Les acteurs sont globalement bons, en particulier Mel Gibson qui est assez étonnant, impressionne. La construction du film est aussi particulière, l’histoire d’amour du fils prend trop de place au début mais trouve une justification intéressante par la suite, par contre cette histoire autour de la famille de Jennifer Lawrence est bien étrange et peu claire... Au final, des bonnes idées et une conclusion efficace mais un un film beaucoup trop sage pour traiter de folie, un peu trop dans la veine des films « indé » à l’américaine.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.