Critique

CINÉMA

Les protocoles de la rumeur

Fiche film

Le 23 novembre 2005

  • puremorning 16 novembre 2005
    Les protocoles de la rumeur

    Le film propose un état des lieux de l’antisémitisme, à partir d’une folle rumeur qui a circulé après le 11 septembre 2001 : 4000 juifs, prévenus du double attentat contre le World Trade Center, auraient réchappé à la mort.
    Marc Levin dresse un parallèle avec « les protocoles des sages de Sion », faux document fabriqué en Russie à la fin du XIXème siècle. Le texte prétendait retranscrire le compte-rendu d’une réunion d’un pseudo complot juif ourdissant rien de moins que la conquête du monde.
    Plus d’un siècle après, le constat est terrible : il est toujours fécond, le ventre d’où a surgi la bête immonde : « Les protocoles des sages de Sion » est un best-seller qui s’arrache, les discours extrémistes - religieux ou politiques - font florès ; l’antisémitisme reste vivace, omniprésent et il se vit quotidiennement.
    Marc Levin s’inscrit dans la lignée d’un Michael Moore en se mettant en scène, sa famille et lui, avec les qualités et les défauts d’un tel procédé : le documentaire gagne en humanité, en émotion ce qu’il perd en distance à l’événement, en objectivité.
    Cela donne des séquences admirables - je recommande à tous l’extrait du fabuleux discours d’Elie Wiesel à la tribune de l’ONU - et des moments plus faibles de sensationnalisme un peu facile - mais que vient faire cette scène où Levin se filme en train de pleurer la mort, certes tragique, de Daniel Pearl ? -.
    Dans l’ensemble, le film est instructif et réussi. Marc Levin fait passer un message humaniste dans un monde qui l’est malheureusement moins.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.