Ma vie avec James Dean - la critique du film

Le 21 janvier 2019

Un délice d’espiègleries, dans une Normandie de cinéphilie décalée, qui convoque Rohmer, Mouret, et des icônes du cinéma indépendant français des années 90, comme la formidable Nathalie Richard. On ne boude pas son plaisir.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?