Critique

CINÉMA

Mademoiselle de Joncquières - la critique du film

Tel est pris qui croyait prendre

Le 3 mars 2021

L’élégance des mots rivalise avec l’élégance des décors pour nous conter délicatement cette exquise histoire de vengeance sur fond de féminisme.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

Galerie Photos

  • Sweet heart 3 mars 2021
    Mademoiselle de Joncquières - la critique du film

    Ce fut un peu difficile au début avec Cécile de France, qui n’est pas dans son registre mais qui s’en sort pas mal du tout, bien qu’un peu trop appliquée par désir de bien faire. Elle est juste et sert parfaitement le texte, difficile sûrement à mémoriser tant il est riche. Edouard Baer est bien sûr très à son aise, il n’y avait même pas de question préalable à se poser, mais on a parfois de mauvaises surprises. Ce rôle lui va comme un gant et il évite l’écueil de trop en faire, ce qui peut lui arriver. Dandy mâtiné d’un brin de préciosité, le XVIIIeme lui sied à merveille mais son débit est parfois un peu rapide, quand celui de sa partenaire, plus lent, peut paraître scolaire.
    Un texte et des dialogues délicats et délicieux, comme ce siècle sait en inspirer et je n’ai pas pu m’empêcher de penser à l’interprétation tout en finesse de Michel Serrault dans Un coeur oublié, une pépite.
    Le tout baigne dans les couleurs de Watteau et les costumes sont à la hauteur.
    Moins féroce que Les Liaisons dangereuses, le propos se teinte de moralisme - ou de moralité - quand la femme évincée, qui se venge cruellement, invite ses semblables à plus souvent et davantage sortir de leur condition de victime systématique du bon-vouloir des hommes.
    La conclusion incite quand même à l’indulgence envers cette femme blessée dont on a pu partager le ressentiment, d’autant que la "créature", elle-même victime, en trouvant un époux qui finalement surmonte sa honte d’avoir été trompé, lui offre la rédemption.

Votre avis

Votre note :
18 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.