Critique

CINÉMA

Malombra (1942) - la critique

Vue du lac

Le 10 janvier 2012

Ce sommet du calligraphisme baigne dans une envoûtante atmosphère lacustre et restitue bien l’atmosphère morbide et exaltée du roman de Fogazzaro. Isa Miranda y trouve un de ses rôles les plus mémorables.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?