Critique

CINÉMA

Merci pour le chocolat - Claude Chabrol - critique

Le charme discret de la bourgeoisie

Le 19 juin 2020

Faussement lisse, vraiment cruel, délicieusement ambigu : l’un des derniers (très) bons films de maître Chabrol.

Galerie photos

Copyright MK2 distribution
Copyright MK2 Diffusion

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?