Mortelles confessions (La Maison du péché mortel) - la critique du film et le test blu-ray

Un prêtre pas très catholique

Le 24 février 2018

Toujours aussi corrosif, le cinéma indépendant de Pete Walker atteint son apogée avec ce proto-slasher ou simili-giallo qui ne ressemble à rien d’autre qu’à lui-même. Et ce n’est pas un petit compliment.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?