Critique

CINÉMA

Night and day - Hong Sang-soo - critique

Un Coréen à Paris

Le 14 juin 2020

Les déambulations solitaires d’un étranger pris entre le mal du pays et la jouissance d’une nouvelle vie. Un portrait d’homme saisissant par le maître coréen Hong Sangsoo.

  • Norman06 29 avril 2009
    Night and day - Hong Sang-soo - critique

    Hong Sang-soo n’a jamais retrouvé le souffle de la trilogie qui nous la révélé mais ce conte coréen et parisien ne manque ni de charme ni de finesse, en dépit d’un petit quart d’heure de trop. Plus qu’à Rohmer, auquel on l’a comparé pour ce film, le cinéaste est ici dans la lignée d’un Truffaut, les hésitations sentimentales du personnage faisant écho à celles d’Antoine Doinel.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?