Critique

CINÉMA

Or noir - la critique

Tahar au pays de l’Or Noir

Le 14 décembre 2012

Quatre ans après le désastreux Sa majesté Minor, Jean-Jacques Annaud revient aux grandes fresques académiques. Une bonne nouvelle ?

Galerie Photos

  • roger w 26 novembre 2011
    Or noir - la critique

    Certes, Jean-Jacques Annaud ne fait pas dans la subtilité et ne se complaît pas dans une description géopolitique précise du pétrole. Il n’a d’autre ambition que créer un spectacle total à l’ancienne, avec des grands sentiments, de l’amour, des trahisons et des batailles épiques. Il y parvient la plupart du temps et arrive même à faire oublier le temps d’un film un casting pour le moins hétéroclite. Antonio Banderas ressemble à s’y méprendre à Sean Connery, Tahar Rahim peine un peu pour imposer son personnage, tandis que Freida Pinto se contente d’être belle. Ne soyons pas mauvaise langue, le spectacle est de qualité et on marche. Que demander de plus ?

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?