Critique

CINÉMA

Orlando furioso - La critique

Le palais infini

Le 2 janvier 2013

Ronconi nous invite à nous perdre avec ravissement dans les dédales de l’univers héroïque, magique et ironique du poème épique de l’Arioste qu’il recrée en recourant avec bonheur à des parti-prix audacieux.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?