Critique

CINÉMA

Public Enemies - La critique

He’s the Mann

Le 5 octobre 2013

La trajectoire sombre et sanglante d’un gangster incarné par Johnny Depp, signée d’une main de maître par un Michael Mann soucieux de ses effets, et distillant la vision puissante d’une Amérique en plein désarroi.

Galerie photos

© Universal Pictures International France
© Universal Pictures International France
© Universal Pictures International France
© Universal Pictures International France
  • Norman06 9 juillet 2009
    Public Enemies - La critique

    Très bon film criminel qui confirme le savoir-faire de Michael Mann, tout en se voulant un hommage à l’âge d’or du polar hollywoodien. Même si Johnny Depp peut sembler en contre-emploi, le récit est saisissant. Un futur classique !

  • Michael2208 12 juillet 2009
    Public Enemies - La critique

    Après un "Miami Vice" mitigé, Mann revient pour un film de gangster agréable à regarder mais on est loin de la claque espérée. Le problème vient surtout du scénario et de quelques temps mort dans la mise en scène. Le personnage interprété par Bale est a bien trop peu de place, la rivalité entre l’agent fédéral et Dillinger n’a aucune intensité. La grande idée du film, c’est Johnny Depp en Dillinger il porte le film à lui tout seul. On a connu Mann plus inspiré.

  • Frédéric de Vençay 20 juillet 2009
    Public Enemies - La critique

    Michael Mann, actuel plus grand réalisateur américain de polars, continue ses expérimentations en numérique et confère à Johnny Depp/Johnny Dillinger un étrange halo lumineux, entre mythe historique et bandit romantique. Un beau film noir au final déchirant... Mais on attend toujours un nouveau ’’vrai’’ chef d’oeuvre de la part de Mann, après Heat et Révélations, les derniers en date.

  • roger w 23 juillet 2009
    Public Enemies - La critique

    Après une première partie plutôt mal ficelée et souvent entachée de cadrages privilégiant les gros plans, le cinéaste Michael Mann parvient à donner un peu plus d’intérêt à son film dans la deuxième partie, centrée autour de la traque de Dillinger. Malgré ce sursaut, on peut être déçu par ce bel exercice de style, dépourvu de la moindre psychologie et à l’arrière-plan politico-social trop peu développé. Loin d’être un chef d’oeuvre en tout cas.

  • fredalo 25 juillet 2009
    Public Enemies - La critique

    plutôt déçu, il ne faut pas aller le voir en rêvant d un héritier aux affranchis, bonnie and clyde... Mann n a pas la carrure de Penn ou scorsese ou coppola. Ses personnages sont fades. l interprétation ne frise pas les sommets non plus, j attendais beacoup plus de Depp au moment de revêtir le costume du plus célèbre criminel de tous les temps. Peut être même que Warren Oates était meilleur dans le confidentiel dillinger de 1973. Où est cette aura qui entoure les plus grands ? lui et bale en manquent ils ? ou est ce la mise en scène fadasse qui nous prive de la présence de ces deux acteurs considérés comme deux grands actuellement ? pourtant entre eux et Beatty, De Niro, Al Pacino, Brando je trouve qu il n y a pas photo.
    A mon sens le meilleur Mann restent le solitaire ou heat. Est ce de s attaquer à un personnage de légende qui a paralysé mann ? toutes proportion gardées en comparaison de la prod actuel Public ennemies reste un film à voir même si on attendait mieux

Votre avis

Votre note :
6 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?