Critique

CINÉMA

Sex and the city 2 - la critique

Le 1er juin 2010

Galerie Photos

  • bbjj83 22 juin 2010
    Sex and the city 2 - la critique

    Quelques moments de drôle mais on ne retrouve pas tellement l’esprit de la série et du premier film.
    Enormément de clichés lorsque les filles sont au Moyent-Orient.
    Aura t-on le droit à un 3ème volet ?

  • Jujulcactus 9 août 2010
    Sex and the city 2 - la critique

    Pas fan de la série et n’ayant pas vu le premier opus cinématographique : l’univers « Sex and the City » s’ouvrait alors à moi avec cette suite.Je n’attendais pas grand chose du film, juste de découvrir ces quatres femmes qui font tant parler d’elles et qui m’avaient jusque là échappées...Résultat de l’expérience : un ratage intégral qui sucite à la fois ennui, effroi et consternation !Qu’on m’explique déjà le scénario parce que là j’ai du loupé quelque chose : quatres amies sont conviées à un mariage gay et décide d’aller faire une virée à Abou Dabi...Le tout en 2h30 avec une narration extérieure plus qu’irritante ! Autrement dit il ne se passe absolument rien au pays du bling-bling, sans dévoiler la fin (convenue au possible ça va de soit), l’intrigue du dernier tiers se résume à « Comment rentrer à New York en évitant la classe éco » : Affigeant ! Affligeant aussi la faculté du réalisateur à bourrer tout les clichés possibles et inimaginables dans un seul film, sur le monde des paillettes, les gays, le Moyen Orient et sa culture...En fait le film est une sorte de défilé haute couture, dans le genre pub de parfum interminable...Le pire dans tout ça c’est qu’il n’y a aucun second degré, aucune auto-dérision, ce qui occasionne les quelques rares sourires...de consternation ! Car le plus terrible dans l’histoire c’est qu’on ne ris (ou souris) même pas, curieux pour une « Comédie » qui dure 2h30 en plus, il n’y a quasiment aucun gags, et les personnages n’ont aucune folie (la palme à Sarah Jessica Parker d’une transparence à rendre du film étirable opaque !)...C’est plat, sans saveur, les larmes lachées par nos héroïnes sont à chaque fois plus pathétiques...On passera alors rapidement sur une mise en scène dénuée de vie, sur les dialogues niais et téléphonés, sur les invraissemblances à la pelle, et sur un jeu d’acteur qui se résume à mimer grossièrement l’émerveillement, la joie et la tristesse (seule Cynthia Nixon s’en sort correctement)...Détracteur de la subtilité bonjour, un film « too much » ridicule malgré lui qui se révèle être une carte postale du Moyen Orient sans aucun sens critique, si un troisième opus sort mon choix sera vite fait !! A éviter de toute urgence à moins d’être vraiment fan mais alors vraiment..

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.