Critique

CINÉMA

Tiempo después - José Luis Cuerda - critique

Le 20 juillet 2020

Dans un futur très lointain, les Hommes sont divisés en deux castes : les habitants de la Tour, et les pauvres qui vivent aux pieds de la Tour dans des bidonvilles. Une comédie totalement surréaliste à l’humour acide comme du citron.

Galerie photos

Copyright Tamasa Distribution
Copyright Tamasa Distribution
spip-slider
Copyright Tamasa Distribution
  • Mira 22 juillet 2020
    Tiempo después - José Luis Cuerda - critique

    Cette comédie politico-futuriste de l’espagnol José Luis Cuerda est totalement loufoque, absurde et jubilatoire. Un univers proche des Monthy Python, version anticapitaliste ! Sa description du "monde d’après" est saisissante quand on sait que ce grand cinéaste (aussi important que l’était son compatriote Luis García Berlanga) est décédé au début de l’année 2020. Il passe toute la société espagnole à la moulinette sans épargner personne... mais le message reste universel. Les acteurs ne sont pas tous très connus en France (même si tous sont des stars en Espagne), vous reconnaitrez sans doute Roberto Álamo (Que Dios Nos Perdone de Rodrigo Sorogoyen), Blanca Suárez (La Piel que Habito de Pedro Almodóvar), Carlos Areces (Les amants passagers de Pedro Almodóvar) ou Antonio de la Torre (El Reino de R Sorogoyen et La Isla mínima d’Alberto Rodríguez).

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?