Critique

CINÉMA

Toy Story 4 - la critique du film

Bonjour les jouets, au revoir les jouets

Le 20 juin 2019

Ce quatrième épisode reprend chacun des éléments qui avaient fait le succès de la trilogie, à commencer par le sentiment amer sur lequel elle s’était brillamment clôturée... au risque de faire plus facilement monter les larmes que les rires.

Galerie Photos

  • Julia Tequi 1er août 2019
    Toy Story 4 - la critique du film

    Un dernier opus plein de nostalgie !

    Il y a 23 ans, j’ai vu le premier au cinéma, alors aller voir celui-là était symbolique pour moi, boucler la boucle d’une aventure d’enfance, en étant maintenant adulte, en tout cas, autant que je puisse l’être. On a tous cru que le troisième opus était pourtant le dernier, la fin en avait d’ailleurs bouleversé plus d’un, moi y compris, mais non, surprise, voilà normalement la vraie fin de cette saga, a priori. Pour tout vous dire, j’avais un peu peur du film de trop, de celui pas très utile, peut-être un peu marketing, fait simplement pour rapporter toujours plus d’argent, mais finalement non. C’est à mes yeux, le vrai adieu, en tout cas, je l’espère, parce que si suite il y a, je n’en vois véritablement pas l’intérêt, celui-ci est à mon sens, le point ultime tout à fait idéal. On sent vraiment que les destins de chacun prennent leur sens ici, un nouveau départ pour certains, prendre son envol pour d’autres, nous serons vraiment à la croisée des chemins, à l’image de la vie. Chacun de nous pourra même s’y identifier, les plus vieux y penseront avec nostalgie, pour les plus jeunes, ce sera à eux de prendre le relais, un véritable passage de flambeau symboliquement très fort. La réalisation de Josh Cooley est absolument superbe, j’ai adoré que l’action s’étende un peu, que l’on visite d’autres lieux, il y avait un véritable potentiel entre l’antiquaire et la fête foraine, qui a été formidablement exploité. Radicalement opposé en termes d’ambiance, ça nous permet de voir nos héros dans des contextes divers, un aspect plus désuet d’un côté, plus moderne de l’autre, qui peut aussi symbolisé le passage du passé au présent, toujours dans cette optique d’aller vers l’avant. Visuellement, c’est tout simplement sublime, même si le premier n’a pas forcément mal vieilli, on voit clairement que la technologie utilisée a fait d’énormes progrès, l’image est plus nette, plus vive, plus travaillée et le résultat est au rendez-vous, c’est très beau. En ce qui concerne le scénario, je l’ai trouvé excellent, pas tant dans l’intrigue, que dans le fond, même s’il nous réserve quelques surprises, c’est avant tout pour l’histoire qu’il est important. Effectivement, nous allons retrouver nos héros les plus cultes, pour un véritable tournant, le symbole du passage d’une génération à l’autre se ressent vraiment tout le long, avec l’apparition de nouveaux personnages, la venue d’anciens. C’est une aventure qui a encore le goût de l’enfance, mais aussi des décisions d’adultes, c’est un entre-deux un peu mélancolique, mais tellement touchant. Même si on s’amuse beaucoup, que l’on rit évidemment, l’émotion est omniprésente, on sent vraiment que c’est une page qui se tourne et il sera parfois difficile de retenir nos larmes, voire impossible pour cette fin ô combien poignante.

    En bref : Un dernier opus qui sonne vraiment comme un adieu, la fin d’une saga, qui saura toucher les enfants de la première heure, mais aussi ceux de maintenant, pour nous faire vivre une histoire magique et forte en sentiments !

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?