Critique

CINÉMA

Un Jour de chance - la critique

Le 11 décembre 2012

Après 21 longues années de maison d’incorrection, passées à conspirer ouvertement contre le bon goût ou les compromissions de son prochain, et surtout après avoir réalisé la plus aboutie (et la plus grandiose) de ses ruades ,Balada Triste, Alex de la Iglesia ne pouvait revenir au cinéma que par une porte dérobée : la petite comédie sociale. Bonne nouvelle : la demi-mesure n’était qu’un leurre, et l’animal taille toujours aussi large.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?