Critique

CINÉMA

A.I. (Artificial Intelligence) - la critique + test DVD

Pinocchio au pays de Kubrick

Le 2 juin 2013

L’un des bides de Spielberg, d’après un sujet abandonné par Kubrick.

Galerie photos

  • JIPI 11 mai 2012
    A.I. (Artificial Intelligence) - la critique + test DVD

    Malgré un mécanisme émotionnel parfait, une machine reste une machine dans l’impossibilité de remplacer ses circuits par des organes battant à l’unisson d’un sensitif spontané.

    L’accomplissement d’un besoin collectif pulsionnel érotico violent devient la propriété d’une programmation détenant sur commandes l’intégralité de nos fantasmes.

    L’amour câblé tout en étant opérationnel en fonction des demandes montre ses limites en interceptant rapidement une récupération insoutenable.

    Le pouvoir procédurier et inconditionnel d’un concept incorporé et executé dans une machinerie sans âme.

    Le monde privé d’une véritable luminosité se retrouve sous l’emprise d’expédients jouissifs et temporaires pendant qu’une mécanique écorchée vive tente désespérément de conquérir une identité émotive basée sur le comportement d’un esprit.

    Intelligence artificielle opus étrange et bouleversant délivre une émotion intense projetée sur une toile de fond futuriste époustouflante.

    Une œuvre magnifique sur l’extinction de nos ressentis purs mis en bouteille dans une robotique destinée à l’éxécution d’un sujet sans en ressentir l’authenticité.

    Finalement, qui est esclave de l’autre, l’homme ou la machine ?

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?