Critique

CINÉMA

Alpha, The Right to Kill - la critique du film

Inspecteur la Bavure

Le 4 avril 2019

Brillante Mendoza veut dénoncer frontalement la violence et la corruption qui gangrènent son pays. L’intention est bonne mais son style hyper réaliste, centré sur le drame social à l’échelle intime, et les codes du film policier s’avèrent incompatibles.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?