Critique

CINÉMA

Arrivederci amore, ciao - la critique + le test DVD

Le 7 août 2010

Galerie photos

  • Laurent_Lenormand 5 août 2006
    Arrivederci amore, ciao - la critique + le test DVD

    Pas vraiment de quoi s’enthousiasmer avec ce thriller mollasson de la cuisse. Enormément de clichés, de situations déjà vues mille fois (le bar à putes avec ses clients accros à la coke, le sous-fifre qui entube en douce le patron et qui se fait régler son compte par les gardes du corps roumains, l’échange drogue contre argent dans les toilettes d’une galerie marchande, le flic véreux, le braquage du transport de fonds, les règlements de comptes entre malfrats, les politiciens pourris...) filmées avec plus de grandiloquence et de maniérisme que d’originalité. Les scènes choc s’accumulent sans générer pour autant une véritable tension. L’acteur principal, Alessio Boni, ressemble à Randy Spears quand il était jeune. Il a beau avoir du charme, il est d’un monolithisme peu convaincant, et ne dégage aucun mystère. On peut dire la même chose d’Isabella Ferrarri, à la séduction douteuse. On a vraiment du mal à croire à tout ça et à s’y intéresser. Même la fin, de loin la partie la plus réussie avec l’arrivée un peu inattendue de cette petite dinde d’Alina Nedelea, a du mal à échapper à l’impression de fabriqué qui pollue tout le film. Secondaire et oubliable, en fait.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?