Critique

CINÉMA

Comme une étoile dans la nuit - La critique

Love story

Le 4 décembre 2008

Ce film à la mise en scène épurée évite admirablement tous les pièges du mélodrame, mais à force de simplicité il se montre trop distant par rapport au sujet filmé.

  • Norman06 29 avril 2009
    Comme une étoile dans la nuit - La critique

    Le cinéma de René Féret est toujours une bouffée d’air frais, qu’il décrive le cas d’un transexuel au XIXe siècle dans Mystère Alexina, l’initiation amoureuse dans L’Enfant du pays ou cette histoire de maladie mortelle frappant un jeune couple. C’est l’histoire d’un amour plus fort que la mort ; tout est délicatesse et le cinéaste évite tout pathos.

  • Claude Rieffel 20 novembre 2011
    Comme une étoile dans la nuit - La critique

    Avec l’audace tranquille et l’espèce de naïveté totalement assumée qui fait le prix de toute son oeuvre Féret affronte sans détours ou afféteries un sujet redoutable mais évite le pathos et l’hystérie, axant plutôt le film sur les efforts du jeune couple pour résister à la pitié envahissante d’un entourage qui ne sait comment réagir face à l’inacceptable. Le cinéaste trouve lui la juste distance. L’émotion qu’il parvient à créer n’en est que plus profonde.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?