Critique

CINÉMA

Demain dès l’aube - Denis Dercourt - critique

Bon appétit, messieurs !

Le 3 février 2010

Le film vaut essentiellement par son atmosphère troublante, les silences éloquents de certains personnages, et ce ton déroutant risquant à chaque séquence de faire glisser le récit du réalisme vers le fantastique.

Galerie photos

Copyright Diaphana Distribution
Copyright Diaphana Distribution

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?