Critique

CINÉMA

Fuocoammare, Par-delà Lampedusa - la critique du film

Le 24 septembre 2016

S’inscrivant dans un parti-pris de non-voyeurisme, Gianfranco Rosi dresse un constat glacial et détaché sur le sort que l’Europe réserve aux migrants.

Galerie Photos

  • nani 16 juin 2019
    Fuocoammare, Par-delà Lampedusa - la critique du film

    tout à fait d’accord avec vous et je me demande ce que vient faire cette histoire d’enfant complètement inintéressante pour moi . Le symbole de l’oeil fermé ? un peu lourdingue .
    l’auteur montre bien en revanche les sauveteurs habillées de blanc des pieds à la tête comme des personnages de science fiction , o^ù est l’humain , la compassion ? oui il est là dans quelques portraits terribles d’immigrants en grande souffrance et du médecin que l’on sent accablé par ce travail

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?