Happy few - La critique

L’amour des adultes

Le 4 septembre 2014

Une utopie aux accents (un peu) stendhaliens, titre oblige, portée par quatre acteurs généreux. Drôle et hors des sentiers balisés. Sélectionné à la Mostra de Venise.

Galerie photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?