Critique

CINÉMA

I’m not there - la critique

L’homme sans ombre

Le 17 mars 2010

Un biopic kaléidoscopique, halluciné et hallucinant, sur Bob Dylan signé Todd Haynes. Evénementiel, rien de moins.

  • Norman06 27 avril 2009
    I’m not there - la critique

    Variation musicale intéressante autour de Bob Dylan. Moins brillante que Volvet Goldmine mais sans doute plus riche et complexe, c’est une œuvre insolite qui ne laissera pas indifférent. Troublante Cate Blanchett.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?