Critique

CINÉMA

J’ai toujours rêvé d’être un gangster

Le 11 octobre 2008

Galerie photos

  • birulune 18 janvier 2017
    J’ai toujours rêvé d’être un gangster

    Bon film mais pourquoi le noir et blanc comme choix de format de l’image ???
    On se croirait dans un faux vieux film ( référence aux films de Ventura les Tontons etc Audiard en moins)
    On est touché par les histoires indépendamment tissées entre elles et c’est pas par du fil blanc alors rien que caC’EST UN COUP DE MAÎTRE
    Comme j’ai déjà dit chez Telerama POURQUOI UNE TELLE FIXETTE SUR LE DIALOGUE DE CHANTEURS ?
    Tout est décalé dans ce film les gangsters ne tuent pas " même un canard" ( dixit Bouli Lanners qui refuse de mettre en scène de toute pièce une vidéo de torture pour faire chanter un nabab dont ils ont pris la fille en otage) les gangsters perdent leur gun qui est pourtant leur outil de travail ( Baer en truand maladroit c’est quelque chose) les gangsters vieillissant ont la nostalgie des coups fumants pleins de l’âge d’or du vrai gangstérisme a la française ( le mac Do qui remplace leur banque favorite pour un casse improvisé c’est pas de bol)
    C’est doux et ennuyeux mais il y a des choses trop fendar pour passer à côté

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?