Critique

CINÉMA

Jusqu’au crime (Wege des Schreckens ) - La critique

Les périls de Lucy

Le 5 décembre 2011

Un joyeux feu d’artifice parodique et totalement débridé qui révèle une facette négligée du prolifique Mihály Kertész alias Michael Curtiz.

Galerie photos

Wege des Schreckens (1921)
Wege des Schreckens (1921)
Alfons Fryland, Lucy Doraine
Alfons Fryland, Lucy Doraine

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?