Critique

CINÉMA

Le beau mariage - la critique du film

Le 23 avril 2019

Un Rohmer mineur et méconnu, qui évoque une héroïne plutôt janséniste dans son acharnement. Comme souvent chez le réalisateur.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?